FACE à la Médiation
Responsabilité sociétale : sur le terrain avec Veolia Eau PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Roselyne CROHIN   
Vendredi, 29 Mars 2013 14:28

FACE_SBourdonFace à des difficultés récurrentes d’identification de ses clients et de recouvrement de ses factures, sur des quartiers défavorisés, Veolia Eau a souhaité travailler en partenariat avec FACE Hérault pour mettre en place des actions de médiation et de pédagogie. Dans ce cadre, depuis quelques mois, une expérience pilote auprès des habitants des quartiers Petit-Bard et Cévennes est menée par les travailleurs sociaux de FACE Hérault. Eclairage sur cette initiative par Serge Bourdon, Directeur du Centre Hérault de Veolia Eau et membre du Conseil d’administration de FACE Hérault.


Pourquoi avoir fait appel à FACE Hérault pour cette action auprès des habitants des quartiers Cévennes et Petit Bard ?

En tant que fournisseur d’un service  public, nous nous devons d’assurer l’égalité de traitement des usagers… mais, face à des clients fragiles, avec des revenus faibles, voire pas de revenus, notre responsabilité sociale peut nous conduire à des actions différenciées.
Alors, pourquoi faire appel à vous ? Tout d’abord, nous partageons avec FACE Hérault des valeurs communes de solidarité, d’égalité et de cohésion sociale et Veolia Eau est membre de son Conseil d’administration.
Ensuite, la présence de FACE Hérault sur le quartier, grâce à l’antenne Alco, permet à ses travailleurs sociaux d’être bien acceptés par la population et d’aborder dans la sérénité toutes les questions liées au service de l’eau (maîtrise de la consommation, compréhension de la facture, échéanciers…).
Enfin, plutôt que de payer des cabinets spécialisés dans le contentieux, nous trouvons plus pertinent de rémunérer une association, qui fournira un travail sur mesure, plus réactif et plus efficace à long terme et surtout plus respectueux des personnes et de leurs difficultés. Cela fait aussi partie de notre engagement RSE.

Sur ces quartiers, vous rencontrez aussi des difficultés d’identification de vos clients. Comment expliquer cette situation et comment FACE Hérault peut-il vous aider ?

Effectivement, nos releveurs ne sont pas bien reçus dans ces quartiers. Ils nous font part de problèmes de sécurité, si bien qu’il nous était devenu difficile de mettre à jour notre fichier clients suite aux changements d’occupants dans les appartements. Mieux acceptés, car déjà légitimes pour d’autres actions, les travailleurs sociaux de FACE Hérault peuvent faire ce travail d’inventaire qualitatif, grâce à des visites à domicile. La qualification de notre fichier clients est un point critique pour nous et représente donc une part importante de cette convention.

Quels premiers enseignements tirez-vous de cette collaboration ?

Il s’agit d’une expérience pilote sur ces deux quartiers. Notre obligation d’égalité de traitement des usagers du service public ne permettra pas aisément de la transposer et à l’évidence d’autres quartiers difficiles ne disposent pas de réseaux de proximité sur lesquels nous pourrions nous appuyer. Nous réfléchissons aussi aux moyens d’aller plus loin en matière d’information à apporter, de pédagogie à pratiquer, notamment pour la gestion de sa consommation, de son budget. Nous pensons aussi que les enfants peuvent être des bons vecteurs de sensibilisation et, parallèlement, nous menons donc aussi des actions pédagogiques auprès des groupes scolaires, en partenariat, cette fois, avec l’APIEU.

Et en conclusion ?

Au-delà de notre raison d’être d’entreprise de service, nous avons une responsabilité sociale et sociétale et il est donc normal d’agir en collaboration avec des réseaux de proximité, qui à leur tour ont aussi besoin de nous pour fonctionner. C’est à mes yeux une opération gagnant-gagnant dont les mots clés sont Responsabilité sociétale et Action sur le territoire.

Mise à jour le Lundi, 01 Avril 2013 23:16
 
Santé et précarité, une question de plus en plus cruciale PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Roselyne CROHIN   
Jeudi, 14 Mars 2013 17:49

FACE_SemaineSanteIl vaut toujours mieux prévenir que guérir… Mais cet adage n’est malheureusement qu’un vœu pieu pour toutes les personnes en situation de précarité, qui doivent très souvent renoncer à leurs dépenses de santé ou sinon les réduire de façon drastique. Devant ce constat, vécu au quotidien par les conseillers de notre antenne Alco, FACE Hérault a mis en place avec ses partenaires (1) Le Printemps de la santé, une semaine de sensibilisation et d’information autour de la santé.

Articulé autour de trois temps forts, programmés du 20 au 27 mars dans le quartier Petit-Bard-Pergola, le programme de cette semaine ouvrira ultérieurement sur d’autres rencontres et s’accompagnera d’un questionnaire de diagnostic de besoins, à destination des professionnels du territoire.

Parmi les trois rendez-vous, celui du 22 mars était plus particulièrement destiné aux acteurs du territoire. Il avait pour thème deux pathologies souvent liées à la précarité : le diabète et la tuberculose. Pour le diabète, le Professeur Jaffiol, membre de l’Académie de médecine de Montpellier, a présenté les résultats de l’enquête "Diabète et précarité" ainsi que les recommandations de l’Académie de médecine. Pour la tuberculose, l’intervention était assurée par le Docteur Corbeau du Centre de lutte antituberculeuse de Montpellier (CLAT).

La première rencontre, le 21 mars, était consacrée au dépistage du cancer du colon. Et la troisième, le 25 mars, a abordé toutes les questions de couverture en cas de maladie, d’accidents du travail, de rupture d’autonomie… en présence de représentants des différents organismes concernés (1).

Après la Semaine de la consommation responsable et solidaire, puis la Semaine Bien vivre son logement, FACE Hérault s’attelle à une nouvelle question fondamentale : la lutte contre la fracture sanitaire, en misant sur une affiche porteuse d’espoir... comme le printemps.

Programme du Printemps de la santé


(1)    ADAGES, ADOMA, AG2R, ARCOPRED, ARS, CAF, CARSAT, CCAS, Cesam Migration Santé, CLAT, CPAM, CODERPA, EOVI, Gammes, Hérault Sport, Maison pour Tous François Villon, Montpellier Agglomération, Préfecture de l’Hérault, Ville de Montpellier.




Mise à jour le Mercredi, 27 Mars 2013 16:11
 
Initiative en faveur des demandeurs d’emploi des quartiers prioritaires PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Roselyne CROHIN   
Jeudi, 06 Décembre 2012 16:12

FACE_CFA-BTPEntre le 3 et le 6 décembre 2012, une douzaine d’entreprises (1) ont ouvert leurs portes pour faire découvrir leurs métiers et leurs filières aux personnes en recherche d’emploi et ainsi créer du lien avec les habitants des quartiers, autour de rencontres conviviales. Plus de 150 personnes se sont inscrites sur ces visites.

Dans le même cadre, une session de speed recrutement a été organisée le mercredi 5 décembre à 17h au CFA BTP de l’Hérault. Deux formules étaient proposées : simulations d’entretien suivies de conseils et entretiens de recrutement. Les entreprises qui recrutaient ce jour-là appartiennent aux secteurs du service à la personne, du nettoyage, de la sécurité et de la restauration.

La soirée de clôture a eu lieu le mercredi 5 décembre à 19h, au CFA BTP de l’Hérault, sous la présidence de Clare Hart, à l'issue de la séance de speed recrutement.

L’APIJJE, Solidarité DOM-TOM, le Pôle Emploi, le CFA BTP de l’Hérault et la Mission locale des jeunes de l’Agglomération de Montpellier se sont associés à FACE Hérault pour organiser cette quatrième Semaine Portes ouvertes des entreprises.

 (1) 3 en 1 Services - AKTE Services - AMP Conseils -  CFA BTP - CERP Rhin-Rhône - Decathlon St Jean de Védas - Enercoop - Géant Casino Près d'Arènes - Hôtel Mercure - La Poste Mosson - Mobileco - Pierre Hérail Architecte -

Atelier peinture du CFA BTP de l'Hérault (Photo de Bernard Charpenel CCA - BTP)

Mise à jour le Jeudi, 06 Décembre 2012 16:33
 
Café social, un premier jalon est posé PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Roselyne CROHIN   
Mercredi, 14 Novembre 2012 15:40

FACE_Petit_BardLors de sa visite à Montpellier, le 7 novembre, Pierre Sallenave, Directeur général de l’ANRU (Agence nationale de la rénovation urbaine) a rencontré Vincent Baholet, délégué général de la Fondation FACE, ainsi que Clare Hart, Présidente de FACE Hérault et Virginie Brugués, Directrice. L’entrevue avait pour but de poser les bases d’un partenariat entre la Fondation FACE et l’ANRU, en vue d’implanter un Café social dans le quartier du Petit Bard Pergola.

La Fondation et l’ANRU conjuguent déjà leurs actions dans ce quartier. Tandis que l'ANRU finance la réhabilitation du quartier, la Fondation, par le biais de FACE Hérault, accompagne les habitants des logements réhabilités, pour leur permettre de s'approprier au mieux leurs nouvelles installations et les préserver.

Après plus de dix ans de présence dans le quartier du Petit Bard et plus de 50 000 accompagnements sociaux, l’antenne Alco de FACE Hérault a fait la preuve de sa légitimité dans le maintien du lien social. Le Café social nous permettra d’aller plus loin dans notre mission. Ce sera en effet un lieu de rencontres, de ressources et de services, que nous souhaitons co-construire avec l’ensemble des acteurs du quartier (institutions, associations, entreprises).

Ce projet a suscité un vif intérêt de la part de l’ANRU. FACE et l'ANRU se rejoignent dans la volonté d'ancrer la rénovation urbaine autour d'initiatives issues de toutes les parties prenantes, comme l'a souligné Pierre Sallenave. "La clé du succès, c'est l'implication des habitants et des jeunes qui sont pleins de dynamisme. J'aimerais que ce projet de café social produise de la richesse dans le quartier et puisse être exporté", a conclu Pierre Sallenave . Le Café social se présente donc aujourd’hui sous les meilleurs auspices.

Crédit photo : SERM - Transit

Mise à jour le Jeudi, 15 Novembre 2012 16:58
 
Semaine bleue : Agir et vieillir ensemble dans la communauté PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Roselyne CROHIN   
Mercredi, 17 Octobre 2012 14:09

FACE_SemaineBleuePour la quatrième année, FACE Hérault organise avec ses partenaires (1) la Semaine bleue dans les quartiers Petit Bard, Pergola et Celleneuve, du 15 au 19 octobre 2012, avec pour thème : "Agir et vieillir ensemble dans la communauté ".

Du concours de cuisine (un enfant en duo avec un adulte), aux jeux vidéo, où les jeunes partageront leur passion avec leurs aînés, en passant par les séances de karaoké, de cinéma (2), la loterie « Un(e) senior en or» ou l’atelier « Belle au naturel », toutes les rencontres et animations proposées vont permettre aux habitants de ces quartiers de se rapprocher, tous âges confondus.

La Semaine bleue reçoit le soutien financier du Département de l'Hérault, de la CAF, de la Direction départementale de la Cohésion sociale et du Fonds social européen (FSE)

Téléchargez le Programme de la Semaine bleue


(1) Partenaires de la Semaine bleue : ADOMA, AG2R, Arcopred, l’Agglomération de Montpellier,  le CCAS, le cinéma Nestor Burna, la Maison pour Tous François Villon, la médiathèque William Shakespeare, la Ville de Montpellier et les associations Concorda Logis, Clic Maill'âge, Gammes, les Ziconofages

(2) Notamment projection du film "Enfin visibles ?" réalisé par les Ziconofages

Mise à jour le Mercredi, 17 Octobre 2012 14:48
 
Les parcours de vie des migrants du 31 Cours Gambetta PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Roselyne CROHIN   
Jeudi, 04 Octobre 2012 16:38

FACE_DVDMigrantsDans le cadre de la Semaine bleue, édition 2012, FACE Hérault et ses partenaires ont le plaisir de vous inviter à la projection du film "Enfin visibles ?" réalisé par les Ziconofages. Ce film retrace les parcours de vie de plusieurs migrants du 31 cours Gambetta à Montpellier, "leur taudis de 10m2 où ils survivaient, les travaux pénibles et mal payés, leur vie et leur attachement au quartier".

"Un partenariat institutionnel a permis de reloger dignement ces personnes vieillissantes, en tenant compte de leurs attentes et de leurs modes de vie". Ils sont désormais accueillis dans la pension de famille Fermaud Merci. Durant plusieurs mois, ils ont été suivis et accompagnés par différents partenaires mobilisés autour de ce projet. De par leur témoignage, nous comprenons les enjeux d'un relogement digne et de la reconnaissance.

La projection du film est programmée le mardi 9 Octobre 2012 à 14h30 à la médiathèque William Shakespeare (Quartier Petit Bard).

Il est aussi possible de se procurer le DVD. En faire la demande auprès des Ziconofages (09 50 64 97 87) ou d'ADOMA (04 67 10 78 91). Durée du film : 50mn.

Mise à jour le Mercredi, 10 Octobre 2012 14:11
 
Le Café social, un nouveau lieu de ressources et de partage PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Roselyne CROHIN   
Mercredi, 12 Septembre 2012 10:19

FACE_CafeSocial"L’exclusion permanente d’une partie de nos concitoyens est inacceptable". Ce constat qui figure en préambule de la Charte des Dirigeants d’entreprise du réseau FACE est malheureusement toujours d’actualité pour le Petit Bard, le quartier le plus pauvre de France, actuellement en cours de réhabilitation (1).
 
Après dix ans de présence dans ce quartier et plus de 50 000 accompagnements sociaux, notre antenne Alco est devenue un véritable lieu de rencontre et d’échanges pour les habitants du quartier. Depuis quelques années, les animations que nous proposons périodiquement ont de plus en plus de succès, puisqu’elles renforcent le lien social. Mais nos locaux ne sont pas adaptés ! Il faut pousser les murs ! C’est donc l’occasion pour nous de tout repenser dans un projet global, en synergie avec les autres acteurs du quartier (services publics, associations, clubs sportifs…) et en lien avec les entreprises.

Nous rêvons donc d’un Café social où les habitants puissent tout simplement venir rencontrer leurs voisins, mais aussi trouver tous les services et informations pratiques dont ils ont besoin. "Ce sera le grand bar du Petit Bard", a plaisanté un de nos administrateurs. Dans ce lieu de ressources, les habitants seront accompagnés pour toutes les questions du quotidien (énergie, budget, santé, logement), mais aussi pour tout ce qui concerne l’emploi, grâce à la présence d’entreprises et d’intermédiaires de l’emploi. D’ores et déjà, nos chargés de mission Emploi assurent une permanence à notre antenne Alco, pour remobiliser ce public très souvent éloigné de l’emploi.

Ce projet de Café social est en cours d’élaboration… Il a le soutien total du Département. Avant son aboutissement et l’ouverture d’un nouveau lieu, nous envisageons de passer par différentes phases pilotes. 


(1)    Voir l’article : FACE Hérault accompagne la réhabilitation du Petit Bard

Photo : Animation pendant la Semaine bleue, dans nos locaux de l'antenne Alco

Mise à jour le Jeudi, 07 Mars 2013 11:28
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 4